Bandeau

Organisation

Préambule

L’ETRS est une des quatre entités du commandement des SIC.
Elle est commandée par un officier général.
L’ETRS est constituée de la Direction Générale de la Formation (DGF), du bureau Performances/Qualité et du Bureau Etudes Générales. Le musée des transmissions – espace Ferrié est également rattaché à l’ETRS et est placé directement aux ordres du colonel adjoint.

orga2017

 


L'Ecole des Transmissions a pour mission générale d'assurer la formation et le perfectionnement du personnel de l'armée de terre appartenant aux deux domaines de spécialités : systèmes d'information et de communications (SIC) et renseignement et guerre électronique (RGE).

Elle a été créée à Cesson-Sévigné, sous le nom d’Ecole supérieure et d’application des transmissions (ESAT) le 1er août 1994, par regroupement de trois écoles :
- l’Ecole supérieure de l’électronique de l’armée de terre (ESEAT),
- l’Ecole d’application des transmissions (EAT),
- l’Ecole des sous-officiers d’actives des transmissions (ESOAT).

Le 1er août 2009, dans le cadre de la réorganisation des organismes de formation de l’armée de Terre, l’ESAT prend le nom d’Ecole des Transmissions (ETRS).

Elle regroupe l’ensemble des enseignements traitant du domaine Systèmes d’information et de Communications (SIC) et de la Guerre électronique (GE) au profit de l’armée de Terre, de l’armée de l’Air et de la Marine.

Les formations sont assurées sur le site de Cesson qui regroupe l’essentiel des formations à l’exception des cours guerre électronique qui sont réalisés sur le site de la Maltière.

Près de 3000 élèves, civils et militaires, suivent plus de 150 actions de formation au contenu différent déclinées en un peu plus de 300 sessions par an, dont la durée s’échelonne de quelques jours pour un stage de mise à niveau sur une nouvelle version d’un matériel ou logiciel, à 1 an pour la division d'application ou le diplôme technique. L'ensemble des stagiaires de l'école appartient pour 75% à l’armée de terre.

La nature des missions de l'ETRS contribue, en effet, à lui donner un caractère interarmées ainsi qu'à l'ouvrir aux cadres des armées étrangères. Sur demande et sous protocole, elle réalise donc des actions de formation spécifiques au profit de la Marine (4,5% de stagiaires) et de l'armée de l'Air (5.6%).

 

La DGF

 

Organisation DGF

Commandée par un colonel, la mission majeure de la Direction Générale de la Formation est de former, perfectionner et spécialiser le personnel militaire et civil de l’armée de Terre dans les domaines des Systèmes d’Information et de Communications et de la Guerre Electronique. Elle concourt également, dans ces domaines, à la formation du personnel militaire et civil de l’armée de l’Air, de la Marine, de la DIRISI et d’autres services ou organismes du ministère des Armées.
A cet effet, elle dispense des formations de cursus et d’adaptation au travers de ses 6 groupements de formation.
Elle est organisée de la manière suivante :
- le Directeur Général de la Formation (DGF) ;
- l’adjoint DGF ;
- les 2 sections interarmées (Air et Marine), chargées de l’instruction et de l’encadrement d’élèves ou stagiaires de leur armée respective, répartis entre les sites de Cesson-Sévigné et La Maltière ;
- un secrétariat.
- un Bureau appui à la formation (BAF) composé des différents services suivants :
      une section administration, comprenant :
         - une cellule planification programmation, chargĂ©e de suivre le CAF (calendrier des actions de formation) et de contrĂ´ler les emplois du temps (SAGAIE2) ;
         - une cellule responsable de l'organisation des concours et examens (OAEA/OAES et ESP) et en charge de l'administration des stagiaires au cours de leur scolaritĂ© Ă  l’école.
      une section ingĂ©nierie et numĂ©risation de l’espace de formation, composĂ©e :
               - du pĂ´le ingĂ©nierie et pĂ©dagogie, chargĂ©e de la numĂ©risation de l’espace de formation (NEF) et de la formation pĂ©dagogique des formateurs ;
               - du soutien des plateformes d’Instruction et de l’environnement numĂ©rique de travail (PFI-ENT) chargĂ©e du maintien en condition des PFI et des supports techniques dĂ©diĂ©s.
      une section OMIAT chargĂ©e du pilotage et de la conduite des formations d’adaptation informatiques et cyber de l’armĂ©e de Terre (hors DIRISI).
Six groupements de formation :
- un groupement officiers (GPT OFF) qui assure la formation des officiers de la fonction opérationnelle SIC (stages de cursus et d’adaptation) ;
- un groupement de la formation commune (GPT FC) qui assure la formation à l’emploi des SIC, à la manoeuvre interarmes à l’emploi de la numérisation de l’espace de bataille pour la fonction SIC et aux outils de simulation au profit de tous les autres groupements. Ce groupement intègre également la section EPMS (bureau des sports) qui intervient au profit des stagiaires de l’ETRS (site de Cesson et de La Maltière pour le GRGE) et des permanents des quartiers Leschi, Stephant et Lyautey ainsi que les cellules langues et conception des exercices ;
- un groupement systèmes d’Information (GPT SI) qui assure la formation et l’encadrement des sous-officiers des filières RSI (Réalisation des Systèmes d’Information), ESI (Emploi des Systèmes d’Information), EDR (Emploi Des Réseaux) et ESC (Emploi des Systèmes de Communication) ;
- un groupement systèmes de Communications (GPT SC) qui assure la formation « métier » et l’encadrement des sous-officiers du domaine SIC (radio, satellitaire, réseau de théâtre et SIO) ;
- un groupement Cybersécurité (GPT CYB) dont les missions principales sont la formation et l’encadrement des officiers et sous-officiers de la filière SSI (Sécurité des Systèmes d’Information), en particulier les administrateurs de cybersécurité (BSTAT Cyber). Il dispense également un module de formation cyber à l’ensemble des formations de cursus réalisées à l’école ;
- un groupement Renseignement et Guerre Electronique (GPT RGE) qui assure, au profit des sous-officiers, l’enseignement et l’encadrement de 2 filières du domaine RGE: ILBS (Interception, Localisation, Brouillage, Systèmes) et DASEM (Détection, Analyse des Signaux Electromagnétiques). Ce groupement prend également en charge une partie de la formation des lieutenants de la DA ayant choisi le domaine RGE.
Localisée en grande majorité au quartier Leschi à Cesson-Sévigné, la DGF a cependant 2 de de ses entités sur le site de la Maltière :
- le Groupement Renseignement et Guerre Electronique ;
- l’antenne EPMS St Jacques.

Haut
Copyright Ministère de la Défense 2015 | Mentions legales